Historique

Père Michel Guimbaud
Père Michel Guimbaud

Le Père Michel est à l'origine de cette aventure humaine.

Installé au Tchad depuis plus de 50 ans, il s'est ému du sort des enfants handicapés physiques, en particulier par la poliomyélite, totalement laissés pour compte par le système de santé local.

Après une formation d'appareilleur à Beauvais avec le docteur Fajal, il a d'abord créé des centres de rééducation fonctionnelle et de réinsertion sociale dans la région de Moundou.

Puis, à l'initiative du docteur Fajal, il a reçu le soutien de médecins français qui ont organisé les missions chirurgicales à partir de 1982 dans le petit centre d'appareillage et de rééducation qu'il avait créé en brousse à Benoye avec la sœur Marie-Ange.

Les interventions ont alors lieu dans le petit hôpital protestant de Bebalem situé à 15 km.

Elles se déroulent au rythme d’une mission annuelle puis de deux à partir de mai 1985.

Le Père Michel Guimbaud ... et la Sœur Marie Ange
Le Père Michel Guimbaud ... et la Sœur Marie Ange

En 1988 les soignants français qui réalisent ces missions décident de créer l’Association Handicap Santé pour assurer l’organisation et le financement des missions, jusque-là à la charge des Capucins.

 

En 1992, devant l’augmentation des besoins le Père Michel voit la nécessité de développer à Moundou, la ville principale du Sud, la petite permanence qu’il y avait pour traiter les cas les plus simples.

Il y construit un grand centre moderne de rééducation et d'appareillage, et les missions chirurgicales ont alors lieu à l'hôpital public de la ville en alternance avec l'association catalane "Humanitaria de Solidaritat".

 

En 2005 Un chirurgien plasticien s'ajoute à l'équipe jusqu'alors strictement orthopédique.

En mars 2009 le centre fête sa cinquantième mission en faisant une mission mixte franco-catalane (HS et AHS)

 

2011 : Création de MNDP-France  

 

MNDP-France a été créé pour soutenir le Père Michel dans ses actions de formation, de réinsertion, et plus globalement dans le développement de la prise en charge des patients handicapés au Tchad, les missions chirurgicales à Moundou étant assurées par l'ONG Handicap Santé.

 

De 2011 à 2014 le Père Michel a cédé la direction du centre MNDP au Père capucin suisse Aloys Voide, et s'est alors consacré principalement à des actions de scolarisation, de formation et de réinsertion des personnes handicapés.

En 2014 il a repris provisoirement la direction du centre MNDP avant de la transmettre au Père Raffael Maddalena.

 

 

 

le 23 mars 2012 Sœur Marie-Ange, née Tarsila PEREZ PRIETO, a quitté ce monde  dans sa 75ème année.

Après de lourdes opérations elle venait de retourner en convalescence dans sa Communauté des Sœurs de la Providence à Saintes.

Sœur Marie-Ange a été avec le Père Michel à l'origine des missions chirurgicales dont elle assurera les soins de 1982 à 1994 à Bennoye puis à Moundou. Puis elle avait été rappelée dans sa communauté pour s'occuper de ses sœurs retraitées. Elle était revenue à Moundou en mars 2009 à l'occasion de la 50ème mission chirurgicale, à la grande joie du Père Michel  qui retrouvait ainsi son "Ange".

Elle restera dans le cœur de tous ceux qui l'ont connue et qui se souviendront d'elle, de son éternel sourire et de son déliceux accent espagnol.

Pâques 2015 verra la soixante treizième mission
avec déjà plus de 3000 opérés.

 

Grâce à ces missions chirurgicales, ces enfants et ces adultes vont pouvoir se réinsérer et "marcher debout", conformément à la devise du centre "Maison Notre Dame de Paix" : "M'ndigi Nja Tar" ("je veux marcher debout", en langue Gambaye).

Retour                                                                                             Suite...